Météo et enneigement - Grenoble - Alpes - Europe

Partie III: La technique

L'orientation : Voir dossier spécial en cliquant ici.

Les raquettes : Certains pourraient avoir des doutes sur l'utilisation des raquettes. Aujourd'hui les fabricants font des modèles très évolués pour moins de 600 frs. La seule technique à acquérir sera la conversion. La marche se fait avec les jambes dans leur position habituelle, pas besoin de les écarter. Il faut noter que l'on fabrique des raquettes pour tous les types de terrain, il faut donc bien choisir.

Le rappel : Ce qui est important à dire, c'est qu'une corde sans baudrier et descendeur, cela ne sert pas à grand chose. Le rappel s'effectue à partir d'un arbre, d'un gros rocher, de pitons, de coinceurs... La corde doit être mise en double, sans noeuds, pour pouvoir la récupérer en bas. Donc plus elle est longue mieux c'est. Une corde d'escalade est bien, mais une corde de rappel suffit. Le huit est le meilleur descendeur, pour les rappels, que je connaisse. Même s'il use la corde, il est le plus fiable en rappel. Dernière remarque, une corde dans ces conditions, c'est la vie. Il faut en prendre soin, la laver après les randos, et surtout bien vérifier son état: autant sa gaine extérieure, que l'intérieur.

L'entraînement :  Il se découpe en deux phases: Phase d'entraînement aérobie, et phase d'entraînement anaérobie.

L'entraînement aérobie est celui qui vise à perfectionner le système cardio-vasculaire ( le coeur, les poumons et la distribution de l'oxygène jusqu'aux muscles ). Cet entraînement est basé sur des efforts moyennant intenses, mais de longue durée: Les spécialistes se plaisent à dire qu'il faut au mini 20 minutes d'entraînement. En fait, le coeur doit battre entre 60% et 80% de son maximum. Pour trouver son maximum de pulsations par minutes, on fait une opération mathématique très difficile : 220 - son âge = nbr max. Ensuite on se débrouille pour trouver ses seuils de 60 et 80 %. Cet entraînement est le plus intéressant pour la rando, car il correspond bien au type d'efforts que l'on fait.

L'entraînement anaérobie est celui qui ne nécessite pas d'oxygène. Il est donc basé sur des efforts de courte durée ( moins de 1 minute ), mais très intenses et stressants. Il nécessite des charges lourdes ou moyennement lourdes. C'est l'entraînement de bodybuilding par excellence. Mise à part pour gagner un peu de force, il n'est pas très intéressant pour la rando.

Teste ta condition physique.

Les blessures : Il faut toujours partir avec un peu de matériel pharmaceutique: une bande, un désinfectant, des pansements, les compresses, un aspirine ( hein ! octopus ), et des capotes ... Il faut bien désinfecter les plaies, bander les entorses, et pour les piqûres de serpents, mieux vaut vite appeler des secours, ou ramper chez le médecin le plus proche.

Les crampons :  Alors là, ça va sentir le vécu. J'ai pus constater par moi même, le 8 mai 1996, que les crampons, c'est super. Si le pognon est là, faut pas hésiter un instant. Grimper sans crampons, c'est comme faire pipi sans ouvrir sa braguette, c'est pas du tout agréable. Alors qu'OCTOPUS se prenait pour spiderman, moi je ramonait 50 mètres plus bas, glissant tous les pas. Les crampons c'est pas trop cher, ça sert, et c'est facile à utiliser, y'a qu' à marcher.

Jey

Météo


MiniForecast

Vos dons


2016 : 30 €
2015 : 145 €
2014 : 155 €
2013 : 242 €
2012 : 165 €
2011 : 1052 €
2010 : 100 €

Un don ??!?

Statistiques


Nombre de visiteurs
Actuellement, 4
Maximum, 12 à 7:38
Cumulé, 298