Météo et enneigement - Grenoble - Alpes - Europe

Les fronts

1. Formation.

Coupe horizontale Coupe horizontale A nos latitudes les fronts se forment par une ondulation de la masse d'air polaire située au dessus du pôle nord. Les deux masses d'air ne vont pas se mélanger. L'air froid va pousser l'air chaud. Les fronts vont se former à la limite des deux masses d'air. Plus les écarts de températures sont importants entre les masses d'air, plus l'activités des fronts seront importantes. Un système dépressionnaire va se creuser à l'extrémité de l'air chaud (Basse pression). Le système devient autonome et il va tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Les météorologues symbolisent le front froid par des triangles et le front chaud par des demi-cercles.

2. Le front chaud.

Coupe transversale Le front chaud glisse au dessus de la masse d'air froide tout en la remplaçant.
Le baromêtre baisse légèrement et les cirrus annoncent l'arrivée de l'air chaud en altitude.
Enfin les nimbostratus et ses précipitations. La pression est au plus bas.
Après le passage d'un front chaud : éclaircies et mauvaise visibilité. La pression remonte rapidement. Si le système est bien organisé le beau temps sera de courte durée et il y aura le passage du front froid.

3. Le front froid.

Coupe transversale Le front froid est une masse d'air froide. L'air froid étant plus lourd que l'air chaud il se glisse dessous et le soulève.
Le baromètre baisse brutalement.
A l'avant d'un front froid on peut observer des altostratus ou des altocumulus. Au passage du front les nimbostratus apportent la pluie ou la neige.En été le front froid associé aux cumulus génèrent souvent de violents orages. Le passage d'un front froid est en général très rapide.
A l'arrière averses, éclaircies et une excellente visibilité.

4. Les fronts occlus.

Dans un système dépressionnaire, l'air froid est plus rapide que l'air chaud, le front froid rattrape toujours le front chaud et le rejette en altitude, c'est l'occlusion. Elle se réalise aux alentours du centre dépressionnaire. C'est la phase finale de l'évolution des fronts.

A l'avant d'une occlusion les nuages sont du même type que ceux du front chaud (cirrus, cirrostratus, altostratus).

Au passage du front occlus les précipitations sont maximales.

A l'arrière les nuages sont de type front froid (cumulus et altocumulus).

4.1. L'occlusion de front froid

Elle se produit généralement en été.
Les précipitations ont lieu à m'avant mais aussi à l'arrière du front. Elles sont continues et abondantes.

Coupe transversale

4.2. L'occlusion de front chaud

Elle se produit souvent l'hiver.
Les précipitations importantes et continues ont lieu a l'avant du front.

Coupe transversale

Météo


MiniForecast

Vos dons


2016 : 30 €
2015 : 145 €
2014 : 155 €
2013 : 242 €
2012 : 165 €
2011 : 1052 €
2010 : 100 €

Un don ??!?

Statistiques


Nombre de visiteurs
Actuellement, 0
Maximum, 5 à 0:06
Cumulé, 30